Rencontre avec Damien RAMEAU, Gérant de Transarc

Damien Rameau est le gérant de la société autocariste TRANSARC, mais aussi membre fondateur et administrateur du Clus’Ter Jura.

+ Pourquoi avoir pris des parts sociales au Clus’Ter ?

Pour moi le Clus’Ter c’est un lieu de rencontre entre des projets et des personnes qui ont des compétences.Il se trouve qu’au démarrage du Clus’Ter, il y a 4 ans, TRANSARC avait un projet mais pas les compétences. Le lien s’est donc fait naturellement !En plus les aspects d’économie locale, d’économie sociale et solidaire font écho au sein de notre société car nous employons près de 70% de nos collaborateurs en temps partiel.Pour nous, le Clus’Ter apporte du concret et de l’opérationnel par des méthodes innovantes ! 

+ C’est quoi pour toi la coopération ?

Pour moi, la coopération est une formidable confrontation d’idées, de savoir-faire qui doit enclencher des choses matérielles ou immatérielles. Elle ne doit servir que pour produire des avancées.Pour cela, la complémentarité des profils est primordiale. C’est ce qui est intéressant au Clus’Ter. La structure est à la croisée des chemins entre associations, entreprises de l’économie sociale et solidaire, économie classique et collectivités. +

+ Comment vois-tu le territoire dans 5 ans ?

Mieux qu’aujourd’hui ! Pour moi, l’idéal est de créer et renforcer les interactions entre les sphères publiques et privées, et de tendre vers plus de bon sens ! 

En savoir plus sur Transarc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *