Comment accélérer le changement de comportement

Pourquoi changer les comportements ?

Au Clus’Ter Jura, beaucoup de nos projets concernent la transition de modèles économiques linéaires et individualistes vers des modèles circulaires et coopératifs. Et qui dit transition dit processus de changement.

La question du changement de comportement et, plus généralement, de l’évolution de nos modes de vie est un enjeu clé de la transition écologique. Il est largement admis que le progrès technique, à lui seul, ne permettra pas d’atteindre les objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre.

Par exemple, lorsque nous travaillons sur la réutilisation des bouteilles de vin du Jura (projet « J’aime mes bouteilles »), chaque acteur de la chaîne doit modifier son comportement et coopérer avec les autres acteurs :

  • le vigneron doit être prêt à utiliser des bouteilles lavées ;
  • le consommateur doit trier et rapporter ses bouteilles à un nouveau point de collecte spécifique ;
  • les points de vente doivent accepter d’être également des lieux de collecte ;
  • etc.

Au premier abord, il paraît évident que chacun doit modifier légèrement ses pratiques et les adapter à celles de son voisin. Mais cette simplicité apparente cache une grande complexité des actions à conduire pour y parvenir.

Alors comment changer les comportements ?

D’abord, à quel niveau agir ?

Pour changer les comportements de chaque acteur économique, nous pouvons agir à quatre niveaux :

  • sur l’individu, en incitant individuellement chaque acteur ;
  • sur son entourage, en favorisant par exemple l’émulation ;
  • sur son expérience utilisateur, en apportant des solutions techniques ou des infrastructures qui facilitent le passage à l’action ;
  • sur la société dans son ensemble, en influençant le comportement de tous les acteurs de la société.

Bien sûr, lister l’ensemble de ces échelles d’action laisse entendre qu’il faut agir sur chacune d’entre-elles pour impulser une dynamique de changement qui soit efficace.

Quels sont alors les leviers que l’on peut actionner ? Qui peut le faire ?

Schéma des leviers pour changer les comportements
Cliquez sur l’image pour voir plus en détails

À chaque niveau d’action, les leviers actionnables peuvent être d’ordre :

  • économique (subvention ou taxe) ;
  • psychologique (marketing personnalisé, nudges, théorie des jeux) ;
  • juridique (changement des règles du jeu).

Et une multitudes d’acteurs ont un rôle à jouer :

  • associations
  • citoyens
  • entreprises
  • collectivités

Comment accélérer ?

La clé pour accélérer le changement de comportement ? C’est d’actionner tous les leviers à tous les niveaux, en coordonnant l’action de tous les acteurs.

Coopérer à tous les niveaux, au Clus’Ter on est plutôt habitués. Si notre statut juridique est celui d’une Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), c’est que nos sociétaires sont fondamentalement convaincus qu’en apportant chacun une petite pierre à l’édifice, on est collectivement capable de construire des solutions à un problème qui nous dépasse.

Autant vous dire donc que les documents que vous trouverez dans la rubrique « aller plus loin » ci-dessous font partie de notre trousse à outils et de notre recommandation de lecture estivale !

Pour aller plus loin

 

LIRE AUSSI  Voyage d'étude à Bordeaux et dans le Libournais