Tomates des ronds-points

Le développement de l’agriculture urbaine répond à plusieurs enjeux d’avenir : souveraineté alimentaire, végétalisation des villes, reconnexion avec la nature, lien social, … En la développant dans les interstices urbaines (espaces publics, pieds d’immeubles délaissés, terrains vagues, ronds-points, toitures, façades, …), comment peut-elle également créer de l’emploi durable sur le territoire ?

« Tomates des ronds-points » vise à développer la création de jardins de quartier, dans lesquels les habitants pourront venir jardiner et/ou s’approvisionner en légumes frais et herbes aromatiques.

Vous êtes intéressé par le concept : rejoignez le groupe-projet et contactez Claire T. !

 

Au travers du développement de l’agriculture urbaine, ce projet collaborera également à l’Emergence du Projet Alimentaire Territorial Bio du Pays Lédonien.

 

Un projet issu de la 3ème édition Start-Up de Territoire